Stage 5 indispensable, mais vraiment bénéfique ?

« Plus c’est complexe, plus il y a de chances que ça casse » est une phrase que l’on entend souvent lorsque l’on tente d’expliquer le fonctionnement des nouveaux moteurs. C’est vrai en théorie mais n’est pas un peu dépassé ? Pourquoi cette technique de réduction des émissions est-elle indispensable ? Quels en sont les avantages pour le client ?

Réglementation européenne

La norme d’émissions Stage 5 est obligatoire pour l’année de production 2019 et ce, à partir d’une puissance moteur de 19kW ou davantage. Cela signifie qu’on livre actuellement les derniers Stage 3A et 3B. La norme d’émissions est une réglementation européenne stipulant les valeurs-seuils de certaines émissions de gaz (polluants). Et cette année, ces règles sont encore devenues plus strictes pour les fabricants. À l’heure actuelle, chez Takeuchi, nous avons encore le choix (jusqu’à expiration des stocks) entre les moteurs Stage 3A ou B et Stage 5.

Système d’alimentation en carburant à injection directe (rampe commune)

Le changement le plus fréquent permettant aux moteurs de répondre à la réglementation consiste à modifier le système d’alimentation en carburant. La simple pompe en ligne classique est remplacée par une pompe hypermoderne à rampe commune. Pour le client, c’est comme si l’on se séparait de quelque chose qui marche bien, sans savoir par quoi elle sera remplacée. Il n’y a heureusement aucune raison de paniquer car cette technique à rampe commune a été inventée en 1993 et constitue depuis le début des années 2000 le système d’alimentation standard des véhicules roulant au diesel, des camions, des bus urbains et de bien d’autres moyens de transport.

Filtre à particules

Le filtre DPF intégré au système d’échappement fait lui aussi partie des éléments destinés à réduire les émissions. Un filtre spécial absorbe les particules de suie se trouvant dans le système d’échappement, qui se consument ensuite à haute température lors de la régénération. Tout cela permet de diminuer l’ensemble des émissions de particules.

dpf filter graafmachine

Une machine intelligente

Nous savons aussi que les techniques susmentionnées sont bénéfiques pour l’environnement – et le client, surtout professionnel, tient souvent à montrer qu’il contribue lui aussi à préserver celui-ci. Le véritable avantage des techniques modernes ne se concrétise toutefois vraiment qu’en 2019, l’année où Takeuchi est la 1ère marque de mini-pelles à lancer le Takeuchi Fleet Management (TFM) et ce, grâce aux moteurs Stage 5. Un moteur Stage 5 possède de nombreux capteurs et actionneurs afin d’assurer une combustion propre. L’ordinateur intégré à la machine collecte en permanence certaines valeurs, notamment la température de l’air d’admission, la quantité de masse d’air admise, la température des gaz d’échappement, celle de l’eau de refroidissement, le régime moteur, la pression du carburant, etc. Ces valeurs sont ensuite envoyées via Internet, en même temps que les données GPS, vers un ordinateur central auquel peuvent se connecter le client, les fabricants et éventuellement d’autres tiers fiables. Le client peut ainsi être assisté à distance de façon rapide, simple et efficace, sans devoir attendre l’arrivée d’un technicien sur site. Vous trouverez de plus amples infos sur le TFM dans mon prochain blog.

En résumé, la technique du moteur Stage 5 a déjà été testée et utilisée sur des milliards de km, en conditions réelles et de façon fiable, tout en bénéficiant de développements permanents. Ce système améliore les émissions, ce qui est tout bénéfice pour l’environnement et votre porte-monnaie. L’immobilisation nécessaire est en outre plus courte grâce au service à distance.

Eric-Jan
Eric Jan Willemse
Délégué Commercial Takeuchi (Verhoeven)

Start typing and press Enter to search

Comparer les machines

Supprimer tout
Comparer les machines
0
Minigraver Kopen Takeuchi TB